Acquérir un défibrillateur, c’est formidable, mais l’enregistrer, c’est encore mieux.

September 18, 2017


enregistrer-un-defibrillateur

Il n’y a aucune règlementation en France concernant le recensement des défibrillateurs automatisés externes (DAE). Un projet de loi a été voté à l’Assemblée Nationale le 13 octobre 2016. Ce projet a pour objectif de :
-déterminer les établissements recevant du public (ERC) qui seraient tenus de s’équiper de défibrillateurs
-créer une base de données nationale relative aux lieux d’implantation et à l’accessibilité des défibrillateurs automatisés externes sur l’ensemble du territoire

Mais ce projet de loi doit également être voté par le Sénat pour entrer en vigueur.

Avant ce projet de loi, quelques associations ont vu le jour en vue de recenser et de localiser les DAE en France et transmettre ces informations aux services d’urgence afin d’améliorer la prise en charge des arrêts cardiaques soudains (ACS) à l’extérieur de l’hôpital.

Suite au constat qu’il y avait de plus de plus de défibrillateurs automatisés externes (DAE) en France mais qu’ils n’étaient pas recensés et localisés, l’association à but non-lucratif ARLoD a vu le jour en 2008. Elle est soutenue financièrement par le Ministère de la Santé et des Sports. Elle travaille avec de nombreux partenaires tels que La Croix-Rouge française, la Fédération Française de Cardiologie, la Société Française de Cardiologie, Samu Urgences de France…

 

Logo-ARLoDDepuis sa création, les membres de cette organisation recensent et localisent les défibrillateurs à travers la France en vue de transmettre gratuitement les données aux services d’urgence, tels que les SAMU, les SDIS… et les mettent à jour. À ce jour, ils ont comptabilisé 25 000 défibrillateurs. Il y en aurait entre 150 000 et 160 000 sur tout le territoire.

Il est très important que les services d’urgence soient informés de la localisation des DAE. En effet, en France, le temps d’intervention des services d’urgence peut parfois atteindre 13 minutes et rappelons-le, le temps est un facteur clé lors d’un ACS. Les chances de survie diminuent de 10% chaque minute passée sans défibrillation. Si les premiers intervenants appellent les services de secours et que ces derniers leur indiquent où se situent les DAE les plus proches de l’ACS, les intervenants peuvent aller plus rapidement chercher un DAE et procéder à la défibrillation, qui est le seul traitement efficace en cas d’ACS, le massage cardiaque (également appelé réanimation cardio-pulmonaire ou RCP) permettant de gagner du temps.

Le recensement et la localisation des DAE est une mission longue et minutieuse, mais vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice. Enregistrez votre ou vos défibrillateurs. Une minute gagnée, c’est 10% de chances de survie en plus. De précieuses minutes peuvent être gagnées grâce à ce dispositif. Et c’est très simple. Il vous suffit de vous rendre sur le site d’ARLoD et de remplir en ligne le formulaire à la rubrique ‘’Déclarer son ou ses défibrillateurs (Déclaration simplifiée). Vous pouvez aussi aller sur le site : http://www.defib-arlod.fr et remplir le formulaire en ligne en suivant les étapes. Vous pourrez par la suite compléter ou mettre à jour les informations.

Vous pouvez également et parallèlement contacter les services d’urgence et leur communiquer où se trouvent votre ou vos DAE. Cliquez ici pour retrouver les coordonnées du SDIS le plus proche. Cliquez ici pour retrouver les coordonnées du SAMU le plus proche.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *