Où installer un défibrillateur dans un espace public en libre accès ?

January 11, 2018


aeroport-de-pise

Il faut rappeler qu’en France, chaque année, 50 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque soudain (ACS).¹ L’ACS peut frapper n’importe qui, n’importe quand, quels que soient l’âge, le sexe ou la condition physique. Il faut savoir que le temps est capital lors d’un arrêt cardiaque. Chaque minute passée sans défibrillation et massage cardiaque réduit les chances de survie de 10 à 12%.²
Le temps moyen de réponse des services d’urgence en France pour arriver sur une intervention est de plus de 13 minutes.³ En cas d’ACS, la défibrillation est le seul traitement efficace. Rappelons également que depuis le décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins, toute personne est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe, qu’il soit semi-automatique ou entièrement automatique.

defibrillateur-a-bornavie

Afin de répondre le plus rapidement possible à un arrêt cardiaque soudain, il est recommandé d’installer des défibrillateurs automatisés externes (DAE) dans des espaces publics en libre accès. En libre accès ? Qu’est-ce que cela signifie ?

Il s’agit de mettre des défibrillateurs à disposition de la population, ainsi lorsqu’un ACS survient, les personnes témoins peuvent aller chercher le DAE le plus proche et l’utiliser sur le patient. Mais ou installer des défibrillateurs afin qu’ils soient le plus vus et à la portée de tous ?

Il est recommandé de prendre plusieurs facteurs en compte pour installer un DAE en libre accès. Il existe 3 critères principaux déterminants dans l’implantation de défibrillateurs :

-la fréquentation  
Il s’agit d’installer des DAE dans les endroits les plus fréquentés. On pense alors aux lieux publics telles que les gares, mairies, gymnases, salles des fêtes, centres commerciaux, les banques, les marchés, les associations sportives, des copropriétés…
De plus en plus de villes ou de collectivités s’équipent de défibrillateurs et les mettent à disposition de la population. On pense notamment à Paris qui met un point d’orgue à implanter des DAE dans les lieux publics en libre accès (sur les berges, dans les parcs, sur les murs des pharmacies…), ou à Marseille ou encore à Marignane…

-l’accessibilité
Le DAE doit être facilement accessible. Il es conseillé d’éviter d’installer les DAE dans un poste de garde éloigné ou une pièce fermée à clés. Dans les endroits ouverts pour le public, il est préférable de placer les DAE dans une armoire équipée de chauffage et/ou d’alarme,…
Il est recommandé qu’un DAE soit accessible en moins de quatre minutes (aller-retour).  Cela signifie qu’entre le moment où la personne va chercher un DAE et son retour auprès de la victime, il faut que 4 minutes se soient écoulées.

-le risque d’accident cardiaque
Il est conseillé d’implanter des défibrillateurs à proximité de lieux où les accidents cardiaques sont les plus probables, tels que les piscines, les clubs sportifs, les stades, les gymnases…

 

defibrillateur-dans-un-restaurantEn cas de doute, vous pouvez demander conseil au SAMU pour savoir dans quel endroit il est préférable d’installer les défibrillateurs en libre accès.

Une fois le(s) DAE installé(s) dans un espace public, il s’agit de faire en sorte de prévenir la population afin que chaque personne sache où se trouve le défibrillateur. Il convient de mettre en place une signalisation. En France, l’arrêté du 16 août 2010 rend obligatoire l’utilisation de signalisation des défibrillateurs cardiaques automatisés externes dans les lieux publics.

Et n’oubliez pas, la maintenance d’un DAE est obligatoire en France. L’article R.5212-25 du Code de la santé publique mentionne que l’”exploitant veille à la mise en œuvre de la maintenance et des contrôles de qualité prévus pour les dispositifs médicaux qu’il exploite. La maintenance est réalisée soit par le fabricant ou sous sa responsabilité, soit par un fournisseur de tierce maintenance, soit par l’exploitant lui-même.”

En conclusion, un bon emplacement des défibrillateurs automatisés externes dans les lieux publics peut contribuer à sauver de nombreuses vies. L’objectif de cette généralisation de défibrillateurs dans les espaces publics est d’assurer une couverture la plus étendue qu’il soit sur le territoire national afin de réagir rapidement en cas d’arrêt cardiaque.

 

Source :
¹. Fédération Française de Cardiologie
². Fédération Française de Cardiologie
³. Le temps de réponse moyen des services d’urgences en France est de de 13 min 13. (source : d’après l’étude menée par La direction générale de la Sécurité Civile publiée fin 2016)

Credits photo : Pyrescom (photo 1 et 2) et Paul Currie (photo 3)

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *